L'art de faire parler de soi

Image 2

Comme vous le savez, le site lapiglove.com n'est en ligne que depuis peu de temps. Les ventes de ces trois premières semaines sont très encourrageantes, les commandes affluent mais il faut également bâtir sa "e-réputation" et faire parler de soi dans le monde impitoyable des "filles" pour faire progresser les ventes et péréniser ce bon démarrage.

Vaste sujet ... Comment entrer en contact avec les "bonnes personnes" ? Comment préparer un bon communiqué de presse ? Comment interesser l'univers "Mode/Beauté" avec ce que certain considère comme un simple gant ?

Cela fait maintenant parti de mon quotidien, je relève le défi !

 

Image 1

Le premier axe, qui me semblait le plus simple et le plus accessible, était celui de la blogosphère féminine. 

En effet, les blogs traitant de la beauté pullulent sur la toile mais leur impact est loin d’être négligeable.

Certaines blogueuses sont suivies quotidiennement par des centaines de lectrices, parfois des milliers (si si !).

Il faudrait être bête pour passer à côté d’une telle source de publicité me direz – vous !

Oui, sauf que ce n’est pas si simple…

Tout commence par l’analyse de la blogosphère, objectif : Identifier les blogs les plus populaires et cibler ceux qui pourraient être intéressés par Lapiglove. Cela réduit déjà considérablement la liste.

Ensuite, il faut entrer en contact. Pas difficile à faire.

Dans 90% des cas, les bloggeuses répondent favorablement à mes emails et me demandent un échantillon de test.

La plupart de ces jeunes filles sont très intègres, testent vraiment les produits, et refusent de voir leur jugement influencé par des cadeaux ou des « dons ».

Ce dernier point est capital. Construire une notoriété solide requiert, d’après moi, une objectivité et une transparence totale.

Sauf que, à ce jour, plusieurs d’entre elles ont reçu un échantillon Lapiglove gratuit et aucune ne m’a contacté depuis.

Je reste malgré tout confiante car je connais l’efficacité de Lapiglove. Je me rassure en me disant qu’elles croulent sous les échantillons à tester et que la rédaction des articles prend parfois beaucoup de temps.

Suite de l'impact de ces blogs au prochain épisode ...

Image 3

Le deuxième axe, a priori moins accessible (surtout quand on aucun contact dans ce secteur), est celui de la presse féminine.

Après avoir passé pas mal de temps à la maison de la presse du village pour identifier les nombreux (très nombreux) magazines féminins, je suis entrée en contact avec des rédactrices en chef ou celles des rubriques «Beauté / Santé» pour promouvoir la marque (et oui, Lapiglove est une marque déposée).

A ma grande surprise, la plupart de ces professionnelles m’ont tout de suite contacté, étant intéressées et intriguées par mon Lapiglove miracle. De nombreux échantillons sont en route …

Force est de constater que Lapiglove a plus de succès auprès des journalistes que des blogueuses. 

Là encore, la démarche est la même, les échantillons sont testés par les équipes de rédactions avant de pouvoir bénéficier ou non d’un article.

Mon premier grand succès restera la publication dans « ELLE.fr » mais l’aventure ne fait que commencer puisque « Version Fémina » (20.000 fans facebook) et le nouveau magazine "BioMood" sont sur le coup.

Affaire à suivre !

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,